Une sacrée découverte !

Ecrit par     5 commentaires    Posté dans INSECTES ARAIGNEES

Que je vous raconte …

Le 2 aout nous sommes allés nous promener deux heures non loin de chez nous ,à Focant ,sur l’insistance d’une amie française que nous n’avions plus vu depuis longtemps.

C’était une spéciale insectes et nous nous sommes longuement penchés sur la détermination des sauterelles, mouches,punaises et aussi araignées ( qui ne sont pas des insectes comme chacun sait !)

Nous nous sommes notamment extasiés devant l’araignée crabe que voici:

Redimensionnement de ARAIGNEE CRABE2

 

Et surtout devant celle çi,l’Epeire fasciée que l’on appelle aussi l’araignée tigre .

Redimensionnement de EPEIRE FASCIEE

 

Cette araignée ,apparemment ne court pas les rues mais après une petite recherche , nous avons vu qu’elle est signalée en expansion .

N’est elle pas magnifique ?

remarquez sa toile typique avec son stabilimentum,c’est à dire ,ce zig zag que l’on voit à en dessous.

Nous avons pu la voir à l’oeuvre : immobile au centre de sa toile,tissée dans une touffe de grandes herbes sèches et refaite toutes les nuits,la belle grosse attend qu’une malheureuse sauterelle ou autre se prenne dans sa toile.

D’un bond, elle est sur sa proie et l’entoure de ses fils ,lancés tel un filet .Immobilisée, la victime est mordue mais seulment pour être endormie un peu . L’araignée la retourne en l’emmaillotant et puis l’abandonne. Plus tard elle ira alors lui sucer les sucs . le repas, selon la taille de la proie peut durer pluseurs jours …

Je peux vous dire que l’attaque et « l’emmaillotage » sont réalisés à une vitesse stupéfiante. A voir !

Et rassurez vous, tout à fait  placide, cette araignée est sans danger pour nous.

Plus amusant encore, le mâle est tout à fait insignifiant et minuscule à côté de la grosse « mama ». On le voit souvent à la lisière de la toile .

Moins gai : après l’accouplement, souvent ,la mama n’en fait qu’une bouchée .

L’observation et l’étude decette araignée est tout à fait passionnante  et pour en savoir plus ,je vous renvoie aux écrits de Fabre . 

http://www.e-fabre.com/

Tout cela pour vous dire que ce jour là , nous avons passé un excellent moment de détente et d’étude dans la nature  .

Le lendemain, nous avons fait un petit tour dans notre futur jardin qui est en ce moment une prairie et surprise ..que vois je entre les herbes ,une belle epeire fasciée !

Npous avons passé alors le terrain au peigne fin et là, c’est ahurissant , il y en a plus d’une dizaine !

Dire qu’on était tout content d’en avoir vu une  dans la réserve naturelle .

Maintenant, je vais devoir tenir compte du territoire de ces belles bestioles pour mes aménagements futurs . Ca va être un vrai casse tête !

5 commentaires + Ajouter un commentaire

  • Les araignées , je cours devant…et les épeires en ce moment elles m’embêtent plutôt à faire leur toile juste à la hauteur de ma tête …je me prends dedans en passant et je hurle d’avoir une araignée juste devant mon nez…L’araignée-crabe , ça va : elle reste dans les fleurs elle au moins!
    En tout cas, c’est super que ton jardin abrite une bestiole aussi rare!

  • Merci d’être passé chez nous, cela nous a permis de faire connaissance de ton (tes) blog(s) !

  • Très bien ce lien vers e-fabre je ne connaissais pas.
    Amitié Ben.

  • Salut ! Les araignées ça me fait beaucoup plus peur qu’une petite descente bien raide en montagne ! :S
    J’ai honte !
    Bon week-end !

  • Merci pour ton passage chez moi !!
    L’araignée n’étant pas un insecte… elles mériteraient peut-être un rubrique à part… :-)))
    T’as raison, rien de dangereux chez nous !!
    Ton araignée crabe est une Misumena vatia et l’Epeire fasciée est plus connue sous le nom d’Argiope bruennichi ou encore Epeire frelon… pas toujours évident de s’y retrouver dans tous ces synonymes…
    Richard

Catégories

Plantes de saison:

Retrouvez ci-dessous les plantes sauvages de décembre

Recettes de saison:

Retrouvez ci-dessous les recettes à réaliser en décembre