Cambium et liber

Les plats divers et variés.
Répondre
Avatar du membre
Sauvage naturelle
Messages : 15
Enregistré le : 10 mai 2015, 22:22
Contact :

Cambium et liber

Message par Sauvage naturelle » 12 mai 2015, 09:14

Le cambium

Les arbres et conifères poussent en s’épaississant chaque année; C’est par la montée de sa sève qu’il produit le cambium, la cellule vivante. Par la descente de sa sève, le liber produit et ses cellules se décalent vers l’extérieur et deviennent l’écorce, une cellule morte.


Ses valeurs nutritives

De manière générale et plus particulièrement les pins, les valeurs nutritionnelles du cambium sont riches en protéines et en sucres et micro-nutriments contribuant à l'immunité et à équilibre électrolytique. Ce festin est une cuisine oubliée et peut aujourd'hui être intégré dans les régimes modernes.


Comment récolter le cambium?

Il se trouve directement sous l'écorce, on prélèvera parallèlement à l'arbre sur sa longueur avec un couteau tranchant pour saisir l'écorce. On récoltera ensuite le cambium sous l'écorce en le détachant.
Il est conseillé de récolter le cambium d’un arbre après la découpe de celui-ci par les services forestiers ou sur une faible portion vivante afin qu’il cicatrise au plus vite. Une trop grande incision provoquera assurément des champignons et parasites à l’arbre. Une incision sur toute sa circonférence provoquera sa mort.
Ici, nous récoltons le cambium sous son écorce épaisse sur un arbre fraichement coupé. Contacter le service forestier qui vous communiquera volontiers l’endroit de la découpe en vous annonçant sur place aux bûcherons.


Et le liber, cette fine texture?

Le liber, consistance légère et très fluide peut être consommé sur place; son goût est sucré avec une saveur de pomme douce. Sa texture est proche du gingembre confit. Le cambium est trop fibreuse pour être mangé sur place mais ne présente aucune toxicité, tandis que le liber provoquera une petite irritation de la gorge très passagère sans toxicité. Le cambium a une saveur de noisette à l’état brut et de steak à l’état cuit.


Que peut-on en faire?

Des nouilles, des chips, de la farine, de la soupe mais aussi des sablés. Nous allons ici nous intéresser à une recette pas si compliquée; des nouilles de pin noir et ses aiguilles pour les épices.


Nouilles de pin noir et ses aiguilles

RECETTE
  • 1 Tailler dans le sens vertical de haut en bas
    2 Oter le cambium sous l'écorce
    3 Laver et essorer dans une eau froide claire
    4 Cuire dans deux eaux claires
    5 Vider lorsque l'eau devient violette
    6 Saisir dans une poêle avec sel et poivre
    7 Servir avec ses aiguilles caramélisées
    8 C'est prêt
Image

Image

Image

Image
Cela ressemble à du bacon, mais c'est bien du cambium ;)

Image
Ici, le liber



L'eau à la cuisson deviendra rouge tirant sur le violet, vous sentirez étonnamment une odeur de vin rouge, videz l'eau et cuisez-là dans une eau claire. Deux fois suffisent.


Vous voulez tenter l'expérience? Vous avez des recettes et d'autres idées? Partagez-les!
Une expérience très enrichissante. Il n'y a aucun taux de toxicité sauf pour le if qui est mortel reconnaissable par des épines souples et ses arilles rouges

Source et autre recette (érable caramélisé à la fleur de ciboulette):
https://sauvagenaturelle.wordpress.com/ ... iboulette/

Avatar du membre
Leela
Messages : 1517
Enregistré le : 15 mars 2013, 15:57
Localisation : Belgique, Ciney

Re: Cambium et liber

Message par Leela » 12 mai 2015, 09:55

supeeeeeeer ! Merciiiii

Et super blog aussi !

J'ai fort envie de goûter....

Zara
Administrateur
Messages : 6038
Enregistré le : 14 mars 2011, 00:00
Localisation : Famenne

Re: Cambium et liber

Message par Zara » 12 mai 2015, 10:46

merci beaucoup pour cette recette [a (8).gif]
ca fait longtemps que je pensait goûter le cambium

Leela si tu teste, je viens de suite

Avatar du membre
Sauvage naturelle
Messages : 15
Enregistré le : 10 mai 2015, 22:22
Contact :

Re: Cambium et liber

Message par Sauvage naturelle » 12 mai 2015, 11:23

Leela a écrit :supeeeeeeer ! Merciiiii

Et super blog aussi !

J'ai fort envie de goûter....
Hey merci!
je me penche sur le lichen, je vais faire quelques sauts en montagne…
Je ferai un article si c'est bon ;)

Avatar du membre
Leela
Messages : 1517
Enregistré le : 15 mars 2013, 15:57
Localisation : Belgique, Ciney

Re: Cambium et liber

Message par Leela » 12 mai 2015, 11:45

Zara a écrit :Leela si tu teste, je viens de suite
et réciproquement: c'est au premier qui trouve des fûts assez frais... avec autorisation mais je suppose qu'enlever un peu du cambium ne gêne pas les exploitants forestier...

Je ne m'autoriserais pas à les prendre sur un arbre... quoique... on a un voisin très peu correct qui laisse pousser ses pins beaucoup trop haut... Un petit "anneau" de cambium et le tour est joué ;)
Sa faute est d'avoir posé sa clôture de l'autre côté du chemin vicinal n°17, empêchant donc tout le monde de se promener par là.
Du vol pur et simple.

Lulysse
Messages : 596
Enregistré le : 24 avril 2012, 18:10
Localisation : juste à côté de la gaume

Re: Cambium et liber

Message par Lulysse » 12 mai 2015, 11:52

Leela,et la commune ,qu'en dit-elle ?
Il y a des règlements concernant les chemins publics !
Il suffit de trouver le bon créneau (je ne l'ai pas :oops: )!

Lulysse
Messages : 596
Enregistré le : 24 avril 2012, 18:10
Localisation : juste à côté de la gaume

Re: Cambium et liber

Message par Lulysse » 12 mai 2015, 11:57

Serge,

Dans mon jard....euh,ma friche :hihi ,j'ai un bouleau et un saule marseault,puis-je essayer ou existe -il des arbres spécifiques ?,des arbres "toxiques " ?

Par ici,il y a pas mal de tilleuls (mais en bord de route )..........

Merci d'avance de tes conseils ;)

Avatar du membre
Sauvage naturelle
Messages : 15
Enregistré le : 10 mai 2015, 22:22
Contact :

Re: Cambium et liber

Message par Sauvage naturelle » 12 mai 2015, 12:40

Lulysse a écrit :Serge,

Dans mon jard....euh,ma friche :hihi ,j'ai un bouleau et un saule marseault,puis-je essayer ou existe -il des arbres spécifiques ?,des arbres "toxiques " ?

Par ici,il y a pas mal de tilleuls (mais en bord de route )..........

Merci d'avance de tes conseils ;)
Bonjour Lulysse,
Tous les arbres sont comestibles sauf le if (même si sa chair est comestible sans son noyau).
Un bouleau est une aubaine, on peut y récolter la sève en veillant à le cicatriser une fois récoltée par de la terre humide, principe des insectes. On y prend son écorce pour en faire un ersatz de farine; ses jeunes feuilles sont délicieuses en salade ou en infusion. Pour le tilleuls, on peut faire de la farine avec ses jeunes feuilles, un succulent sucré fariné avec ses fruits et ses fleurs qui avec amour donne un ersatz de chocolat. Le cambium de saule est également comestible, ses bourgeons sont délicieux.
Tous les feuillus et conifères sont comestibles à l'exception du if.
Au plaisir.

Serge

Avatar du membre
tintin
Modérateur
Messages : 1397
Enregistré le : 20 avril 2013, 18:35

Re: Cambium et liber

Message par tintin » 12 mai 2015, 16:55

salut;

l'arbre ne meurt pas après le prélevement ?
on ne jouit bien que de ce qu'on partage

Avatar du membre
Sauvage naturelle
Messages : 15
Enregistré le : 10 mai 2015, 22:22
Contact :

Re: Cambium et liber

Message par Sauvage naturelle » 12 mai 2015, 17:05

tintin a écrit :salut;

l'arbre ne meurt pas après le prélevement ?
Il ne meurt que lorsque on fait un prélèvement sur tout le pourtour.
Une grande plaie s'infecte par des champignons parasitaires si elle est trop importante. L'arbre combat face aux petites plaies.
Si vous faites une taille importante, utiliser du mastic de greffe ou un produit recommandé tel que le Lac Balsam. Si la taille est trop importante, suite à un dérapage on lui appliquera aussi du produit hydrofuge.

Dans tous les cas, partir du principe qu'il faille privilégier le prélèvement sur un bois fraichement coupé.

Merci.

Répondre

Retourner vers « Plat principal »