récolter de l’eau de pluie : c’est facile ( qu’ils disaient)

Ecrit par     2 commentaires    Posté dans AMENAGEMENT JARDIN


RECOLTER L EAU DE PLUIE C EST FACILE !

  

 

Ah oui ?

Dans notre ancienne maison, nous avions une citerne d’eau de pluie  sur laquelle était raccordée l’eau pour le jardin et les wc ;

En plus, pour l’arrosage des légumes de la serre , nous avions une grosse cuve de 1000litres et par les étés chauds , c’etait insuffisant .

Dans notre nouvelle maison, rien de tout cela et la note d’eau s’est fait rapidement sentir ;

De plus, nous avons une très grande surface de toit avec les hangards ce qui fait que toute cette eau dévalle dans le terrain rapidement devenu un marécage l’ hiver .

 

La décision s’imposait : enterrer une citerne d’eau de pluie dans le terrain derriere ,y  raccorder les toits et grâce à un groupe hydrophore ,utiliser l’eau filtrée pour un maximum d’utilisation.

Nous avons choisi  finalement deux citernes de 10000 litres en fibre de beton.

C’est mieux que des citernes plastique parait il pour rendre l’eau de pluie naturellement douce et acide ,un peu plus neutre au niveau de son ph.

20000 litres ça peut paraître beaucoup mais nous avons l’ambition de devenir a long terme tout a fait autonome en eau . Et puis comme je l’ai dit notre chère culture de tomates est fort gourmande de ce liquide précieux .

Tout cela parait bien simple à mettre en oeuvre n’est ce pas ?

Voyez plutôt les photos !

Reportage  du week end des 7/8 mars

dechargement citernes

Voici les citernes qui arrivent .jusque là ça va !

arrivée citerne grue

transport des citernes avec une grue derrière la maison après avoir creusé le trou. On voit déjà les tas de terre et partout où la grue passe …Il ne restera rien de la prairie !

 

 

En creusant on trouve une vieille citerne pleine de lisier . En effet, il fut un temps où ici , on élevait des cochons !

_trou citerne3

positionnement de la citerne

plac citern

c’est profond  l’air de rien !

oups profond

le lendemain pluie diluvienne : tout est inondé !

inondé

la suite demain ..

Jamais je n’imaginais l’ampleur que prendraient ces travaux . Tant au niveau du temps, des dégâts  dus aux grues ,tracteurs ,camions …sur le terrain… vraiment ce n’est pas une mince histoire !

J’espère que ça en vaudra la peine  !

Quant au coût :on n’a pas encore eu toute la facture . Alors qu’on s’attendait a être sur de la roche , ce fut assez facile de creuser . On est vraiment dans l’argile.Moins de temps moins d’argent mais …depuis ce we , j’ai l’impression qu’ils n’en finissent pas de travailler avec ces grues …

2 commentaires + Ajouter un commentaire

  • waouw! Dis donc, quel chantier!!! Tu voudras bien me dire si c’est coûteux car j’y pense sérieusement aussi…
    Je pense que c’est loin d’être à fonds perdus, vu les jours de pluie dans notre pays et le prix de l’eau!
    bizzz

  • Ouf!! quel chantier!! c’est impressionnant. j’espère que cela vaut la peine mais de toute façon, cela vous permettra d’économiser de l’eau.

Catégories

Plantes de saison:

Retrouvez ci-dessous les plantes sauvages de novembre